Vertige de l'amour trop fort
(Alain Bashung)
J'ai crevé l'oreiller
J'ai du rêver trop fort
Ça m'prend les jours fériés
Quand Gisèle clape dehors
J'aurais pas du ouvrir
A la rouquine carmélite
La mère sup' m'a vu venir
Dieu avait mis un kilt
Y a du avoir des fuites
Vertige de l'amour.

Mes circuits sont niqués
D'puis y a un truc qui fait masse
L'courant peut plus passer
Non mais t'as vu c'qui passe
J'veux l'feuilleton à la place
Vertige de l'amour.

Tu t'chopes des suées à Saïgon
J'm'écris des cartes postales du front
Si ça continue j'vais m'découper
Suivant les pointillés yeah !

Vertige de l'amour
Désir fou que rien ne chasse
L'cœur transi reste sourd
Aux cris du marchand d'glaces
Non mais t'as vu c'qui s'passe
J'veux l'feuilleton à la place
Vertige de l'amour.

Mon légionnaire attend qu'on l'chunte
Et la tranchée vient d'êtr' repeinte écoutez
Si ça continue j'vais m'découper
Suivant les pointillés yeah !

Vertige de l'amour
J'ai rêver trop fort
Ça m'prend les jours fériés
Quand Gisèle clap' dehors
J'ai crevé l'oreiller
J'ai du rêver trop fort.

Ça m'prend les jours fériés
Quand Gisèle clap' dehors
J'ai crevé l'oreiller
J'ai du rêver trop fort.

Toujours Sur La Ligne Blanche

(Alain Bashung)

 

Mes yeux sont dans le miroir où je les ai laissés
Je me reconnais même plus sur les photos
Je comprends pas vos questions
Je comprends pas vos prisons
M'ont fait prendre trop de cachets dans leur cachot

Mes mains sont sur un petit cul que j'ai pas touché
J'ai dit ça comme ça, faut pas le prendre de haut
Je signerai où vous voudrez, je signerai mais faut m'expliquer
J'ai pas bien lu le scénario

Je me souviens d'une autoroute...
Coupée en deux
J'ai pas vu le panneau...
Je fermais les yeux

Toujours sur la ligne blanche

Mes yeux sont dans le miroir où je les ai laissés
Je me reconnais même plus sur vos journaux
Comment s'appelle cet endroit

 

Je me suis perdu, je reconnais pas
J'ai pas bien lu le scénario

Je me souviens d'une autoroute...
Coupée en deux
J'ai pas vu le panneau...
Je fermais les yeux

Toujours sur la ligne blanche

 

Tant de nuits

(Alain Bashung)

 

Mon ange de t'ai haï
Je t'ai laissé aimer
D'autres que moi
Un peu plus loin qu'ici

Mon ange
Je t'ai trahi
Tant de nuits alité
Que mon coeur a cessé
De me donner la vie

Si loin de moi
Si loin de moi
Si loin de moi

Des armées insolites
Et des ombres équivoques
Des fils dont on se moque
Et des femmes que l'ont quitte

Des tristesses surannées
Des malheurs qu'on oublie
Des ongles un peu noircis
Des ongles un peu noircis

J'écume

(Alain Bashung)

 

Au large les barges se gondolent dans le roulis
Ici on cuit
Au bain-marie
Un coup j'te lave un coup tu m'essuies
Ici on se botte
On se débecte
Et les mouettes se délectent
De nos anecdotes

Au large les barges se gondolent dans le roulis
Ici on suit
Des bikinis
Les jours de grève le sable s'ennuie
On se prélasse
Dans les grandes surfaces
Là où se pressent les huiles et les bigorneaux

J'écume
J'm'enrhume
Je n'ai qu'une idée
Eternuer
Te retourner le canoë
Etre le dernier
A s'éterniser sur ton corps alangui

Au large les barges se gondolent dans le roulis
Ici on joue du clapotis
Du bord de mer
Dans mon jacuzzi
Du premier jet
J'ai tout gardé
Puis j'ai mélangé
Le léger et le corsé

J'écume
J'm'enrhume
Je n'ai qu'une idée
Eternuer
Te retourner le canoë
Etre le dernier
A s'éterniser sur ton corps alangui

J'écume
J'écume
J'm'enrhume

L'apiculteur

(Alain Bashung)

 

D'heure en heure
L'apiculteur se meurt
Il a eu son heure
Il a fait son beurre
Api apiculteur

D'heure en heure
L'apiculteur effleure
La fin du labeur
Api apiculteur

Dans une autre vie
Les marguerites s'effeuillent au ralenti
Personne n'est vainqueur
Les proies les prédateurs
Savourent le nectar
D'une pomme d'api
Api apiculteur

L'heure c'est l'heure
On n'est pas d'humeur
A verser des pleurs
Fières ont les ouvrières
Le jour en tailleur
Le soir en guêpière
Quand la mort vous susurre
Des serments veloutés
Que rien n'est moins sûr
N'aura plus d'importance
Ni la chaleur
Ni les piqûres

Api apiculteur
Api apiculteur

D'heure en heure
L'apiculteur se meurt
Trouve l'interrupteur
Une oasis
Aux allées bordées d'épagneuls
Que la splendeur n'effraie plus
Api apiculteur
Api apiculteur
Api apiculteur
Api

Nouveauté fin 2017 : "Le jardin des mots drôles" dernier né des livres d'humour fin, plaît de 12 à 95 ans, même si l'on n'a pas de nain de jardin!

Le jardin des mots drôles est enfin sorti (fin mai 2017)
Le jardin des mots drôles est enfin sorti (fin mai 2017)

Les précédents livres d'humour sont toujours dédicacés :

 

"Bestiaire Loufoque" les fables expliquées...

 

Sous la lune de crocodile...

(650 Aphorismes, pensées et holorimes d'humour) pour rire de 12 à 95 ans !

 

Lieux des prochaines dédicaces :

 


- dimanche 12 août 2018 de 9h à 17h au salon Arbalivres. Lectures à voix hautes.

Ateliers : B.D jeunesse ; dessins et peintures ; hiéroglyphes. Contes pour enfants à 11 et 15h

Lieu : au pré commun et salle de la Mairie d'Arbas (31

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les LIBRAIRIES où ces LIVRES sont en vente...

Pour commander le livre "Le Jardin des mots drôles" ou "Les fables expliquées du Bestiare Loufoque" ou "Sous la lune de crocodile..." cliquer ici

Dédicace pour toute commande sur ce site, du "Jardin des mots drôles" ou des "Fables expliquées du Bestiaire loufoque" ou "Sous la lune de crocodile..." envoi du livre avec une dédicace personnalisée par un quatrain d'humour sur votre animal préféré ou métier de la personne à qui vous destinez le livre ! (Lors de la demande, donner l'info sur tout autre thème choisi... )

Sous la lune de crocodile...
12,90 €
Ajouter au panier
  • disponible
  • 5 à 10 jours1
Bestiaire Loufoque (les fables expliquées...)
13,90 €
Ajouter au panier
  • disponible
  • 5 à 10 jours1
Le jardin des mots drôles
12,90 €
Ajouter au panier
  • disponible
  • 5 à 10 jours1

Nouveautés sur site

Ateliers d'écriture humoristique au sous-menu de l'atelier des jongleurs de mots... ou des Mots pour le rire...

Humour, Poésies, Jeux de mots, Ateliers d'écriture humoristique et remue-méninges...