L'occis, gène... Quand il reste vivant !
L'occis, gène... Quand il reste vivant !

Ecrire une nouvelle humoristico-policière sur le thème : quand l'occis, gène...

 

Caractéristique : écrire une nouvelle, c’est raconter "une histoire réaliste ou fantastique qui est arrivée à quelqu'un..." ; Ici, pas d’explications interminables ou de narration trop « introspective » et personnelle... (Peu de personnages en règle générale) il faut résister à la tentation d'en rajouter. Être assez synthétique sans fioriture, ou digression, tout en verbe. Choisir un point de vue narratif : récit, dialogue, monologue, ou alternés.

 

Le but : faire réfléchir en montrant brièvement, de manière concise. La Nouvelle est prise du vécu ou qui aurait pu arriver, drôle ou pathétique. Il faut qu'elle soit inventive, décalée, dérangeante...

La chute finale en éclaire le sens, inattendue ou amusante

L'OCCIS...GENE ?

 

Il fait beau, il fait chaud, même trop chaud. Dans la piscine de Panassac, fleuron du village puisque première piscine découverte construite dans le Gers dans les années cinquante, c'est comme partout ailleurs dans ce genre de lieu : on nage, on plonge, on piaille, on rit, on se bouscule au plongeoir, on se prélasse au soleil... Tout semble donc baigner… dans une douceur estivale insouciante.

 

Et pourtant... Tenez, assis là-bas, ce petit garçon qui se ronge les ongles ; il se rappelle qu'il a menti à ses parents qui le croient chez son cousin. Et ce quinquagénaire aux tempes grisonnantes, le bras entourant les épaules d'une petite jeunette de vingt ans sa cadette, pourquoi jette-t-il souvent des coups d'œil rapides vers l'entrée ?

 

-"Et si ma femme arrivait à l'improviste ? Ah ! J'aurais dû choisir un endroit moins fréquenté, je suis trop bête !" pense-t-il.

Quant à la dame blonde qui s'amuse avec son fils dans l'eau... que d'insouciance et de gaieté dans leur jeu... sauf quand, soudain, au bord de la piscine, un individu en jean et tee-shirt se précipite vers elle, pistolet au poing.

-"Ciel ! Mon mari !"s'écrie notre jolie blonde et de plonger tête la première sous l'eau, cul en l'air, et de déployer une brasse sous-marine sur toute la longueur du bassin, comme si l'eau la sauvait du regard de l'autre.

-"Vite ! Un peu d'oxygène ! Je remonte !"

-"Pourquoi es-tu partie ? Je t'avais prévenue que..." hurle l'individu qui la menace toujours de son pistolet, arpentant le bord du bassin comme un lion en cage.

-"Il est encore là ! Ne plus l'entendre ! "se dit-elle.

Gloup ! Re-plongée, cul en l'air, autruche qui ne veut pas voir le danger.

-"Mon fils ! Où est-il ?"se demande-t-elle subitement anxieuse. Que se passe-t-il là-haut, que font toutes ces paires de jambes qui tapissent les murets du bassin telles des barreaux de prison ? Ah ! Voici le maillot du petit. Il ne faut pas qu'il bouge de là ! Je ne perçois plus de bruits ambiants, que ses hurlements, ses hurlements..."

 

Ce sympathique tête-à-tête entre notre Mars gersois et sa blonde sirène n'est pas du goût des baigneurs : les uns, effrayés, se réfugient vers la sortie et le quinquagénaire adultère saisit l'occasion de s'éloigner avec sa compagne ; les autres tapissent les bords du bassin, tétanisés. Le maître-nageur garde cependant toute sa lucidité et se saisit discrètement de sa perche et l'abat violemment sur la tête de l'importun dieu guerrier que voilà jeté à l'eau, en visite chez Neptune et Morphée, réunis pour la bonne cause.

 

La gardienne appelle aussitôt la gendarmerie:

-"On a besoin de vous à la piscine ! Un énergumène qui ne manque pas d'air, est entré très menaçant. Il a été maîtrisé d'un coup sur la tête et en a eu le souffle coupé. Mais à présent cet occis gène et je crains que ce soit un occis mort !"

-"Zut ! On a été coupés "se dit-elle en rangeant son mobile.

Quelques minutes plus tard, tels Starsky et Hutch, deux gendarmes déboulent de leur engin et se précipitent à l'intérieur de la piscine, l'un tenant un masque, l'autre une bonbonne d'oxygène… croyant secourir un asphyxié.

 

Au vu de la méprise et de la confusion qui s'ensuit, l'occis ne veut pas gêner davantage ; il a récupéré ses esprits dans l'eau froide et prend ses jambes à son cou, enfin... tant bien que mal, claudiquant comme une fourmi à qui des enfants cruels auraient arraché trois pattes et titubant comme si, au lieu de rencontrer Neptune, il avait plongé chez Bacchus. Quoi qu'il en soit, il peut courir à perdre haleine : les gendarmes seront équipés pour le sauver !

 

Tout à coup, un coup de feu éclate et un des deux gendarmes s'effondre, touché à la jambe par son collègue. Le fuyard se retourne et il réalise qu'ils sont là, tout près de lui ! Pris de panique, il brandit son pistolet, tire... et asperge d'eau les représentants de la maréchaussée. Puis il éclate d'un fou-rire nerveux et s'écrie :

-"C'était juste une mauvaise plaisanterie pour faire peur à ma femme qui m'a quitté. Le pistolet est factice et s'est rempli d'eau dans la piscine tout à l'heure !"

Les pauvres gendarmes, humiliés, en ont... le souffle coupé et s'empressent de demander une ambulance et des renforts pour emmener le farceur prendre l'air à la gendarmerie et lui donner un second souffle de lucidité !

C.R.

Prochaines dédicaces de nouveautés dont "Le jardin des Mots drôles" avec d'autres livres des ateliers d'écriture humoristique

 

 Les livres d'humour sont toujours dédicacés :

"Bestiaire Loufoque" les fables expliquées... et 

"Sous la lune de crocodile..."

(650 Aphorismes, pensées et holorimes d'humour) pour rire de 12 à 95 ans !

 

Lieux des prochaines dédicaces :

 

 

- samedi 23 septembre 2017 : Librairie "Au plaisir de lire" 20 rue J.Jaurès à LAVELANET (09) dès 9h30

 

- dimanche 24 septembre 2017 : 7ème fête du livre, salle Boris Vian Av. du Château d'Eau à La Salvetat St-Gilles (31) de 10h à 18h30

 

- dimanche 1 octobre 2017 : fête du livre, Espace intercommunal Centre Tarn. 2 bis bd Carnot à Réalmont (81) de 10-12h et 14-18h

 

 

 

 

 

 

Parmi les LIBRAIRIES où ces LIVRES sont en vente...

Nouvelle réédition par l'association éditrice "Des Mots pour le rire" en 2016

« Des Mots pour le rire » 152 pages, 12,90 € + frais de port 2,80€

 

Commander à l'adresse ci-dessous ou mail à jaidesmots@gmail.com

 

Chèque à envoyer à l'ordre de : Association "Des mots pour le rire". Adresse : Présidente Cazeneuve Danielle, centre village, Ciadoux 31350

 

Expédition sous 3 à 5 jours après la réception du règlement

Nouveauté 2017 : "Le jardin des mots drôles" dernier sorti, rejoint "Sous la lune de crocodile" et "Bestiaire loufoque"...

Le jardin des mots drôles est enfin sorti (fin mai 2017)
Le jardin des mots drôles est enfin sorti (fin mai 2017)

Pour commander le livre "Le Jardin des mots drôles" ou "Les fables expliquées du Bestiare Loufoque" ou "Sous la lune de crocodile..." cliquer ici

Dédicace pour toute commande sur ce site, du "Jardin des mots drôles" ou des "Fables expliquées du Bestiaire loufoque" ou "Sous la lune de crocodile..." envoi du livre avec une dédicace personnalisée par un quatrain d'humour sur votre animal préféré ou métier de la personne à qui vous destinez le livre ! (Lors de la demande, donner l'info sur tout autre thème choisi... )

Sous la lune de crocodile...
12,90 €
Ajouter au panier
  • disponible
  • 5 à 10 jours1
Bestiaire Loufoque (les fables expliquées...)
13,90 €
Ajouter au panier
  • disponible
  • 5 à 10 jours1
Le jardin des mots drôles
12,90 €
Ajouter au panier
  • disponible
  • 5 à 10 jours1

Nouveautés sur site

Ateliers d'écriture humoristique au sous-menu de l'atelier des jongleurs de mots... ou des Mots pour le rire...

Humour, Poésies, Jeux de mots, Ateliers d'écriture humoristique et remue-méninges...